Elles existent, et elles sont nombreuses. 53%  des femmes blanches américaines auraient voté pour Donald Trump lors des élections présidentielles américaines du 8 novembre dernier. Contre 4% de Noires et 26% de femmes d’origine sud-américaine.

Les sondages menés par la chaîne CNN juste après les votes révèlent que les Américaines blanches auraient donc fait l’impasse sur le Grab them by the pussy (traduction: Attrape-les par la chatte, propos tenus par l’intéressé pendant sa campagne) ou les accusations d’attouchements sexuels de femmes dans l’entourage du futur président Trump. Sans compter les propos sexistes de celui qui a mené toute sa campagne autour de sa capacité à redresser son pays.

Peut-on imaginer de la part des supportrices de Trump une volonté de faire perdurer une bonne vieille société patriarcale ou un  énorme ras-le-bol de l’ère Obama (et sans doute de ses prédécesseurs) ? Difficile à dire.

Neringa Rekasiute, une photographe lituanienne a fait le portrait des Américaines qui ont voté pour Trump, à lire ici. “Elle est corrompue et devrait être en prison” déclare ainsi l’une des femmes immortalisée à propos d’Hillary Clinton.

https://www.instagram.com/p/BMtlxtEDoho/?hl=fr&taken-by=neringarekasiute

 

Avant les élections, certaines membres de la gent féminine derrière le candidat républicain expliquaient clairement sur Twitter pourquoi elle voteraient pour le milliardaire.

Traduction: Les femmes qui votent (pour) Trump sont fatiguées des politiciens corrompus, des élites de Washington et des célébrités qui nous disent pour qui voter. 

Traduction: Je suis blanche, je vis en banlieue. J’ai ma propre entreprise. J’ai été à l’université. Je vote Trump. 

Traduction: Je serai là, en Virginie, parce que tu t’occuperas de ma famille. 

https://twitter.com/SportFan305/status/795781494774071296

Traduction: Démocrates et Républicains en Floride pour Donald Trump. Sauve l’Amérique, les femmes, les Hispaniques, les Noirs, les Juifs. 

Et après l’élection…

(Traduction: Vivante et en forme, on l’a fait! Beaucoup d’amour de Californie)